Guide complet du sentier Nepisiguit Mi’gmaq | Histoires | Explorez la région Chaleur au Nouveau-Brunswick | Tourisme Chaleur

Guide complet du sentier Nepisiguit Mi’gmaq

Vous voulez vivre une aventure remplie de défis en pleine nature sur un site riche en histoire? Si oui, il vous faut absolument partir en randonnée sur le sentier Nepisiguit Mi’gmaq!

 Publié le 15 mar.




Si vous carburez aux défis, vous êtes au bon endroit! Vous trouverez ici tout ce qu’il faut savoir sur ce sentier magnifique ainsi que des renseignements pour vous aider à préparer votre aventure. Dans ce guide, vous obtiendrez de l’information sur ce que vous devriez amener et sur les épreuves et merveilles qui vous attendent en sentier, ainsi que des conseils pour préparer votre voyage. Trouvez aussi des réponses aux questions les plus fréquemment posées au sujet du sentier.

Pour vous faciliter les choses, voici une table des matières. N’hésitez pas à sauter directement aux renseignements dont vous avez besoin!

[Nepisiguit Mi’gmaq Trail]

1. Histoire du sentier Nepisiguit Mi’gmaq

Depuis sa réouverture en août 2018, le sentier historique Nepisiguit Mi’gmaq est une destination populaire auprès des amateurs de randonnée en sac à dos provenant de toutes les Maritimes. Les aventuriers d’ici et d’ailleurs ajoutent ce sentier de 150 km en arrière-pays à leur liste d’aventures ultimes!

Ce sentier historique au cœur du terrain sauvage du Nouveau-Brunswick est un riche site culturel patrimonial.

Emprunté par le peuple Mi’gmaq pendant des millénaires, ce sentier était un lieu populaire pour la chasse, la pêche et la trappe ancestrales, ainsi que pour les rassemblements et les migrations au printemps et à l’automne. Ce site était aussi une destination prisée par le peuple Mi’gmaq pour voyager puis interagir et commercer avec d’autres Premières Nations. L’une des nombreuses raisons derrière la restauration de ce magnifique sentier était de promouvoir une appréciation et une reconnaissance de l’importance historique, culturelle et écologique de ce passage pour le peuple Mi’gmaq. Bien que ce chemin soit maintenant utilisé comme sentier pédestre, son importance culturelle a été soulignée par l’emploi de la langue mi’gmaq et de symboles culturels comme la tortue, ainsi que par la présence d’aires de camping avec tipi et d’un respect constant pour le territoire.

2. À propos du sentier Nepisiguit Mi’gmaq

Partant de la réserve naturelle Daly Point à Bathurst et se terminant au mont Carleton, le sentier Nepisiguit Mi’gmaq est idéal pour une variété d’activités de randonnée pédestre. Vous trouverez de nombreux points d’accès tout au long du sentier vous permettant de faire des trajets d’une journée ou des randonnées de deux à trois jours. Pour les aventuriers dans l’âme, il vous faudra entre 6 jours (25 km / jour) et 12 jours (12,5 km / jour) pour parcourir les 150 km en entier selon votre vitesse, les conditions météorologiques et les conditions du sentier.

Ce sentier est divisé en nombreuses sections, toutes clairement identifiées par des lettres et une tortue colorée pour vous indiquer où vous êtes rendu. Le niveau de difficulté et l’étendue des sections varient, alors assurez-vous de planifier vos trajets plus courts en conséquence!

3. Sections du sentier Nepisiguit Mi’gmaq

Certaines sections sont beaucoup plus faciles à parcourir que d’autres, alors le sentier Nepisiguit Mi’gmaq offre une grande variété de défis. Le sentier a été divisé en 20 différentes sections identifiées par des lettres pour y faciliter la gestion et la navigation. Explorez les sections ci-dessous pour en savoir plus sur les caractéristiques du sentier et pour choisir le trajet le mieux approprié pour vous.

A-B : Daly Point – Pumphouse (9 km) | Niveau de difficulté : Facile

Cette première section du sentier débute à partir du stationnement de la réserve naturelle de Daly Point sur la promenade Carron à Bathurst. Repérez l’arche avec une enseigne de tortue pour commencer votre randonnée. Cette section suit d’autres sentiers et certaines rues traversant la ville de Bathurst et prend fin sur le site de l’ancienne Pumphouse. (Il y a de l’espace de stationnement à la réserve naturelle Daly Point au début de cette section!)

(Voir la section A-B sur Google Maps)

B-C : Pumphouse – Red Brook Road (8 km) | Niveau de difficulté : Modéré

Cette section vous mène le long de la rivière Nepisiguit. Elle comporte de nombreuses montées et descentes abruptes, mais elle offre aussi de superbes points de vue sur la rivière!

(Voir la section B-C sur Google Maps)

C-D : Red Book Road – Tipi en haut des chutes Pabineau (7 km) | Niveau de difficulté : Modéré

Cette section donne une vue fantastique sur les chutes Pabineau! C’est l’endroit idéal pour prendre une pause, s’asseoir et s’imprégner du paysage magnifique. À partir des chutes, le sentier traverse une forêt de cèdres et vous mène à un tipi sur le bord de la rivière.

(Voir la section C-D sur Google Maps)

D-E : Tipi en haut des chutes Pabineau - Middle Landing (7 km) | Niveau de difficulté : Facile à modéré

Si vous regardez vers le ciel pendant que vous parcourez cette section, vous apercevrez peut-être des pygargues à tête blanche tourner dans les airs ou un nid de pygargues suffisamment grand pour y asseoir quatre personnes! Vous mettrez votre équilibre à l’épreuve en marchant sur le long de barrages de castors, entre des étendues d’eau morte et la rivière.

(Voir la section D-E sur Google Maps)

E-F : Middle Landing – Chain of Rocks (9,5 km) | Niveau de difficulté : Facile à modéré

Le pont de corde récemment restauré qui se trouve dans cette section en fait l’un des tronçons les plus populaires du sentier Népisiguit Mi’gmaq. Vous trouverez un magnifique espace de camping avec un tipi, des plateformes de camping et un foyer à l’issue de cette section. (Vous aimeriez séjourner dans un tipi? Apprenez-en plus bas!)

(Voir la section E-F sur Google Maps)

F-G : Chains of Rocks – Nepisiguit Dam (7 km) | Niveau de difficulté : Modéré

Pendant l’automne et le printemps, vous pouvez vous attendre à ce que les niveaux d’eau rendent la traversée des ruisseaux un peu difficile. Les randonneurs parcourant cette section arriveront à un barrage qui ne peut être franchi que par le côté nord. Vous devez appeler au bureau pour faire déverrouiller la barrière.

(Voir la section F-G sur Google Maps)

G-H : Nepisiguit Dam – haut des Narrows (8,5 km) | Niveau de difficulté : Modéré

Cette section du sentier longe les hautes berges des Narrows, et on peut entendre le bruit puissant du ruissellement des eaux qui résonnent contre les hautes parois rocheuses.

(Voir la section G-H sur Google Maps)

H-I : Narrows – ruisseau Nepisiguit (4 km) | Niveau de difficulté : Modéré à difficile

Préparez-vous à découvrir des panoramas enchanteurs en forêt! Dans cette section, le sentier monte et descend le long de la berge de la rivière à travers une forêt de pruches, de pins et d’érables.

(Voir la section H-I sur Google Maps)

I-J : Trois Îles (5 km) | Niveau de difficulté : Modéré

Préparez-vous à faire plusieurs montées et descentes qui vous feront traverser des vallées abritant des érables et de gros cèdres.

(Voir la section I-J sur Google Maps)

J-K : Ruisseau 9 Mile au ruisseau Coles (7 km) | Niveau de difficulté : Modéré

Vous êtes un peu plus aventureux? Mettez-vous au défi dans ce tronçon aux collines escarpées et aux vallées profondes. Cette randonnée plus difficile vaut la peine pour ses vues, ses arbres et ses vallées!

(Voir la section J-K sur Google Maps)

K-L : Ruisseau Coles Brook au pont Heath Steele (7km) | Niveau de difficulté : Modéré à difficile

Admirez de magnifiques bosquets d’érables et explorez le ruisseau Coles Brook dans ce tronçon un peu plus exigeant du sentier Nepisiguit.

(Voir la section K-L sur Google Maps)

L-M : Pont Heath Steele au ruisseau 40 Mile Brook (6,5 km) | Niveau de difficulté : Modéré

Les randonneurs doivent faire un peu plus attention dans cette partie du sentier, car il y a quelques trous entre de grosses roches couvertes de mousse où leurs pieds pourraient glisser! De vieux cèdres, des bouleaux jaunes, des fougères et des formations rocheuses composent le paysage. (Important : Veuillez noter qu’il faut traverser la rivière à pied pour se rendre de cette section au point d’accès M et vice-versa.)

(Voir la section L-M sur Google Maps)

M-N : Ruisseau 40 Mile Brook au ruisseau 44 Mile Brook (6,5 km) | Niveau de difficulté : Modéré

La traversée du ruisseau Otter peut aussi être ardue lors d’importantes crues au printemps et à l’automne. (Il est nécessaire de traverser la rivière pour se rendre aux points d’accès M et N à partir de ce tronçon, ce qui peut être un peu incommodant si vous ne planifiiez que de marcher dans cette section)

(Voir la section M-N sur Google Maps)

N-O : 44 Mile Brook – Below Indian Falls (5 km) | Niveau de difficulté : Modéré

La beauté et le calme de cette forêt bordant la rivière valent le déplacement à travers les racines et les sections de terrain humide! (Si vous ne parcourez que cette section, préparez-vous à vous mouiller! Il faudra traverser la rivière à pied aux deux points d’accès à chaque bout du tronçon.)

(Voir la section N-O sur Google Maps)

O-P : Indian Falls – Indian Falls Depot (7,5 km) | Niveau de difficulté : Modéré à difficile

Cette section offre des vues impressionnantes, car elle passe près des chutes Indian, d’une chaussée de castor et de la rivière. On peut aussi facilement y trouver des pimbinas (high bush cranberries) pendant l’automne. (Cette section nécessite aussi une traversée de la rivière à chaque bout pour atteindre les points d’accès).

(Voir la section O-P sur Google Maps)

P-Q : Indian Falls Depot à Devil’s Elbow (8 km) | Niveau de difficulté : Modéré à difficile

Il s’agit de l’une des plus longues sections du sentier Mi’gmaq, et ce tronçon vous donne accès à l’un des meilleurs trajets vers le mont Denys, situé environ à 1 km d’Indian Falls Depot en amont. (Encore une fois, il faudra traverser la rivière à pied pour atteindre les points d’accès si on ne parcourt que cette section.)

(Voir la section P-Q sur Google Maps)

Q-R : Devil’s Elbow à Popple Depot (10,5 km) | Niveau de difficulté : Modéré à difficile

Deuxième tronçon en longueur, cette partie du sentier comporte quelques dénivelés puisqu’elle emprunte une ancienne route sur une étendue de 3 à 4 km, mais vous y découvrirez d’immenses arbres en contournant de gros rochers. Il y a aussi une source froide à environ 2-3 km en haut de l’accès Q. (N’oubliez pas qu’il faut tout de même filtrer l’eau, et vous devrez traverser la rivière à pied pour vous rendre à l’accès Q.)

(Voir la section Q-R sur Google Maps)

R-S : Popple Depot au ruisseau Pentland (9 km) | Niveau de difficulté : Modéré

Bien que les montagnes se font de plus en plus nombreuses à mesure que vous vous approchez du parc du mont Carleton, cette section du sentier ne comporte pas beaucoup de dénivelés. Ce chemin passe par Corker’s Gulch ainsi qu’entre les monts Marie et Latour. (Préparez-vous à traverser la rivière si vous devez vous rendre à l’accès S).

(Voir la section R-S sur Google Maps)

S-T : Pentland Brook au pont McEwen (7km) | Niveau de difficulté : Modéré à difficile

Cette section est plutôt facile si vous restez sur le chemin principal. Si vous êtes aventureux, cependant, vous pouvez aussi explorer un sentier secondaire se rendant à Bailey’s Chasm. Ce sentier débute environ 500 m après un petit ruisseau étant lui-même situé à 1 km au nord du ruisseau 69 Mile. Conseil : Nous vous recommandons de tâtonner le terrain avec un bâton avant d’y poser le pied, car la mousse couvre souvent des trous entre les roches.

(Voir la section S-T sur Google Maps)

T-U : McEwen’s Bridge à Bathurst Lake (11 km) | Niveau de difficulté : Modéré

Si vous arrivez de l’accès T, cette section vous mène au parc provincial du mont Carleton! Traversez une forêt mousseuse digne d’un conte de fée, puis continuez le long d’une route de service avant de vous rendre à votre destination finale à Camp Lake. Vous voulez continuer votre randonnée? Prenez une bonne nuit de sommeil et poursuivez en vous attaquant au mont Bailey, au mont Sagamook et au mont Carleton! (Découvrez notre guide du mont Carleton ici!)

4. Choisir quand partir en randonnée sur le sentier Nepisiguit Mi’gmaq

Avez-vous décidé de venir faire l’expérience du sentier Mi’gmaq par vous-même? Il y a plusieurs choses que vous devez savoir au moment de planifier votre excursion afin de profiter au maximum de votre expérience!

Vous tentez de déterminer le meilleur moment pour partir? Le sentier est ouvert à longueur d’année et chaque saison apporte son lot de charmes et de défis.


Printemps | Mi-juin - début juillet

Auparavant, il était difficile de traverser bon nombre des 22 ruisseaux qui jalonnent le sentier. Grâce aux nouveaux ponts enjambant la plupart de ces cours d’eau, la saison de randonnée a été allongée, et il est désormais possible de traverser les ruisseaux pendant la fonte de la neige. (Il y a encore des traversées qui posent certains défis, car la neige peut causer une crue des eaux, mais des améliorations sont constamment apportées!)

L’un des inconvénients pendant cette saison est qu’il y a souvent beaucoup de mouches noires en juin. Toutefois, le printemps demeure une belle période pour faire de la randonnée si vous êtes bien préparé!



Été | Début juillet - fin août

Les températures chaudes et les niveaux d’eau plus bas caractéristiques de l’été rendent la randonnée des plus agréables! Toutefois, il s’agit aussi habituellement de la période la plus active de l’année pour les mouches noires et les moustiques.

Automne | Fin août - début octobre

L’un des plus grands avantages de l’automne est les températures plus fraîches, car il y a moins d’insectes! Beaucoup de randonneurs considèrent l’automne comme le moment idéal pour parcourir le sentier Mi’gmaq. Cependant, n’oubliez pas de tenir compte des conditions humides et des gelées nocturnes pouvant survenir vers la fin septembre et en octobre!

Hiver | Fin octobre - début juin

Le sentier est idéal pour pratiquer la raquette pendant une grande partie de l’hiver! Parcourir une section plus courte du sentier est une excellente façon de passer la journée dehors dans la neige. Tant que vous planifiez votre randonnée en tenant compte des conditions d’hiver, ce sont des décors enchanteurs qui vous attendent sur le sentier pendant cette période de l’année!

Veuillez noter qu’entre avril et mai, les niveaux d’eau peuvent être très élevés et s’accompagner de courants forts.

L’hiver arrive tôt dans le nord du Nouveau-Brunswick et prend fin plutôt tard au printemps. Il est important de vérifier les prévisions météo et les conditions du sentier avant de planifier votre randonnée en hiver et au début du printemps.

5. Choisir votre trajet sur le sentier Nepisiguit Mi’gmaq

Vous planifiez de partir en randonnée pour plusieurs jours sur le sentier Nepisiguit Mi’gmaq? Ce genre de défis ne devrait être relevé que par des randonneurs expérimentés, et ce, en particulier entre les sections R (Popple Depot) et G (Nepisiguit Dam). En effet, le niveau de difficulté de ces sections est plus élevé. Les débutants devraient plutôt s’en tenir à des excursions d’une journée et choisir leur trajet en fonction du niveau de difficulté. Soyez réaliste quant à votre niveau d’aptitudes et vous pourrez ainsi beaucoup mieux profiter de votre expérience.

De plus, les gens qui ont déjà eu des blessures aux chevilles, aux genoux, au dos ou à d’autres articulations doivent être prudents, car ils pourraient avoir des rechutes en sentier. C’est une bonne idée de tester votre force et votre endurance en parcourant des trajets plus courts et moins exigeants avec votre sac à dos avant de vous attaquer au sentier en entier. Il vaut également mieux partir accompagné. Non seulement il est plus amusant de partager l'aventure avec un partenaire ou un petit groupe, mais c'est aussi plus sécuritaire.

6. La sécurité en sentier

Partir en randonnée sur le sentier Mi’gmaq est une aventure extraordinaire. Toutefois, comme c’est le cas dans beaucoup de sentiers en arrière-pays, il y a quelques mesures que vous devez prendre pour assurer votre sécurité pendant votre trajet sur ce sentier.

D’abord, il n’y a presque pas de signal réseau pour les cellulaires sur le sentier. C’est bien sûr l’endroit par excellence pour reprendre contact avec la nature, mais il y a quelques petites choses à considérer pour assurer votre sûreté. Si une situation de crise survenait et que vous parveniez à contacter les services d’urgence, vous pourriez devoir attendre jusqu’à 24 heures avant que les premiers répondants réussissent à se rendre jusqu’à vous. Il est donc recommandé de faire des randonnées en groupes et d’être préparé en ayant une trousse de premiers soins et quelqu’un dans votre groupe qui connaît les premiers soins.

Tous les randonneurs sont tenus de s’inscrire sur le site web du sentier Mi’gmaq. Pour des raisons de sécurité et étant donné l’éloignement du sentier, il est essentiel d’avoir un plan de randonnée et un plan d’urgence et il faut informer les responsables du sentier du moment de votre départ et de votre retour prévu, ainsi que de vos points de départ et d’arrivée.

Il est aussi recommandé de préparer un plan de randonnée avant de partir en sentier et de le donner à une personne de confiance, comme un ami ou un membre de votre famille. Indiquez-y où vous allez, avec qui vous y allez, quand vous comptez revenir et ce qu’il faut faire si vous n'êtes pas de retour à une certaine date.

Toutes les demandes d’urgence doivent être adressées au détachement de la GRC de Bathurst, qui coordonne ces interventions et lance les opérations de recherche et de sauvetage. Voici comment vous pouvez joindre le détachement :

GRC de Bathurst,

900, boul. Vanier,

Bathurst, NB E2A 3N2

Téléphone : (506) 548-7771

Le sentier Mi'gmaq est clairement balisé tout au long du parcours, mais il est tout de même recommandé de venir équipé d'un GPS et d'un dispositif SPOT ou INREACH. Assurez-vous de connaître le fonctionnement de ces appareils et de les avoir testés avant de faire de la randonnée sur le sentier Mi'gmaq.

Avant toute chose, les randonneurs doivent étudier les cartes avant de partir afin de savoir où ils vont. Il est également important pour les randonneurs de vérifier souvent où ils se trouvent. C’est un moyen simple de rester sur le bon chemin! Vous pouvez y arriver en utilisant une carte, une boussole et un GPS. Pour vous assurer de prendre le bon sentier, prenez le temps de chercher l’enseigne de la tortue chaque fois que vous arrivez à des intersections, des routes divergentes, des virages serrés ou des zones d’intersections de sentiers marqués avec des rubans!

Se fier aux lettres indiquant les sections le long du sentier est le meilleur moyen de déterminer votre emplacement ou de planifier la durée de votre trajet.

Quelques points à mentionner au sujet de certaines sections : Les endroits où il est le plus facile de sortir du sentier se trouvent aux accès R, L et E car le sentier traverse des routes où des véhicules peuvent circuler à ces endroits. De plus, quitter le sentier par les accès T, S, Q, P, O, N et M requiert une traversée de la rivière Népisiguit à pied, ce qui peut être impossible au printemps et à l’automne, puisque les niveaux d’eau sont élevés et que les températures sont froides. Enfin, le point D est un accès d’urgence seulement, car cet accès nécessite aussi une traversée de la rivière Népisiguit, mais l’eau y est trop profonde pour patauger.

Il est possible de se procurer des cartes du sentier Népisguit Mi’gmaq en ligne ou de commander une carte imprimée (et imperméable, bien sûr!) sur le site de Explore Everywhere Media.

7. La sécurité en pleine nature sur le sentier Nepisiguit Mi’gmaq

Eau : Assurez-vous d’avoir votre H2O! Il est essentiel de demeurer hydraté pendant votre trajet, cependant les randonneurs devraient tenir pour acquis que l’eau qu’ils trouveront tout au long de leur parcours est non potable. Vous devez purifier, filtrer ou faire bouillir toute l’eau que vous comptez boire. Bien que le sentier soit toujours à proximité de la rivière Népisiguit, il peut parfois être très difficile, voire impossible, d’y accéder. Faites vos réserves d’eau et préparez-vous à des tronçons de quatre ou cinq kilomètres sans accès.

Feu : Pour la sécurité des randonneurs et de la faune et la flore, les feux de camp sont interdits. En effet, les risques d'incendie de forêt sont trop grands, et le ramassage du bois de chauffage est très destructeur. L’utilisation d’un réchaud portable est permise.

Faune : Étant donné qu’il s’agit d’un sentier en forêt, on peut aussi y trouver une grande variété d’animaux. Les randonneurs traverseront un habitat très fréquenté par des espèces comme le lynx, le cerf, le renard, le castor et bien plus encore! Pour assurer votre sécurité ainsi que celle de la faune, vous devez respecter quelques règles simples.

D’abord, les animaux et les mouches sont attirés par les odeurs. Il ne faut donc jamais laisser de nourriture près du sol ni enterrer des aliments! Rangez plutôt ce qui pourrait attirer les animaux dans un sac et suspendez-le à une branche à une hauteur d’au moins 10 m du sol à une distance assez éloignée de votre tente. Vous devriez aussi opter pour des savons, des déodorants et des shampoings sans parfum.

Important : Lorsque vous faites votre randonnée, ne prenez que des photos et ne laissez que vos empreintes de pas! Demeurez sur le sentier balisé et laissez le feuillage intact pour que tous et toutes puissent en profiter. Vous devez rapporter tout ce que vous avez apporté en sentier. (Et oui, cela comprend vos restants de nourriture et votre papier de toilette!)

8. Quoi amener en sentier

Ce dont vous aurez besoin variera selon la durée de votre trajet!

En règle générale, votre sac ne devrait pas peser plus de 30 % de votre poids si vous êtes un homme ou 25 % si vous êtes une femme. Préparez votre sac avant votre départ pour pouvoir faire un essai et vous assurer qu’il n’est pas trop lourd. Réduisez les emballages au minimum pour avoir moins de déchets à rapporter. Soyez réaliste : chaque gramme compte! Il est important d’apporter un surplus de nourriture en cas de délais et d’avoir la capacité de vous préparer des boissons et un repas chauds rapidement. Assurez-vous de tester tout votre équipement avant de partir.

Lorsque vous choisissez ce que vous emmenez, votre principale préoccupation devrait être de vous garder au chaud et au sec. Faites vos bagages en tenant compte de conditions fraîches et humides et choisissez de l’équipement et des vêtements de haute qualité. La laine et les fibres synthétiques sont à privilégier, car ils vous tiennent tout de même au chaud lorsqu’ils sont mouillés. Les vêtements en coton ne sont pas un bon choix! Assurez-vous de ne pas porter des bottes trop neuves! En effet, les ampoules sont très désagréables, alors vous voudrez porter des bottes que vous avez déjà utilisées souvent en randonnée et qui sont déjà prêtes.

Comme point de départ, voici quelques-unes des choses indispensables dont vous aurez besoin pour votre randonnée :

  • Des bonnes bottes de randonnée
  • Des bâtons de marche
  • Plus de nourriture que ce qu’il vous faut pour la durée prévue de votre parcours
  • Un système de filtration d’eau
  • Trousse de premiers soins
  • Connaissance du sentier et du terrain avant de partir

9. Camping sur le sentier Nepisiguit Mi’gmaq

Si vous faites une randonnée de plusieurs jours, le sentier Mi’gmaq est un excellent endroit où camper! Les randonneurs peuvent apporter une tente et établir leur campement sur l’une des plateformes situées aux emplacements désignés. Il y a cinq sites de camping désignés le long du sentier : Gitpu (aigle), Plamu (saumon), Geonig (loutre), Tiam (original), Gopit (castor) et Muin (ours). Chacun de ces sites comporte trois plateformes qui sont parfaites pour votre tente. Afin de respecter l’étiquette en camping, les tipis et les plateformes doivent être réservés avant votre randonnée. La priorité sera accordée aux randonneurs ayant une réservation.

Il est important de noter qu’il n’y a pas de plateforme entre les points d’accès L et U. Les randonneurs sont priés de trouver un endroit approprié où installer leur tente et de ne laisser aucune trace de leur séjour au moment de plier bagage le matin!

Pour une expérience encore plus authentique, vous pouvez réserver un des tipis se trouvant sur chacun des sites de campings. Il y a cinq tipis disponibles, et les réservations pour chacun d’eux doivent être faites en ligne sur le site de Parcs NB. Assurez-vous de sélectionner « Arrière-pays » comme type de réservation pour voir toutes les options offertes!

(À noter : Ces réservations ne concernent que les sites de camping. Vous devez aussi remplir un formulaire d’inscription distinct pour faire une randonnée de plusieurs jours -- poursuivez votre lecture pour savoir comment!)

10. Inscription pour votre trajet

Vous êtes prêts à partir à l’aventure sur le sentier Mi’gmaq? Avant de partir, tous les randonneurs faisant un trajet sur plusieurs jours ou parcourant le sentier en entier doivent remplir un formulaire d’inscription. Ce processus vise à renforcer votre sécurité pendant votre excursion et sert à appuyer le site. Visitez le site web du sentier Mi’gmaq pour compléter cette étape. Tous les fonds recueillis sont utilisés pour l’entretien et l’amélioration de ce magnifique sentier! (N’oubliez pas que les réservations de sites de camping doivent être faites au https://parcsnbparks.ca/Nepisiguit)

11. Comment se rendre à partir de la région Chaleur

Avant d’entreprendre votre trajet en pleine nature, il est préférable de faire des réserves de nourriture, d’eau et d’équipement pendant que vous êtes dans la région Chaleur.

Lorsque vous partez de la réserve naturelle de Daly Point, vous vous trouvez à proximité des nombreux commerces et restaurants de Bathurst.

Si vous choisissez de commencer votre trajet au mont Carleton, vous vous trouverez à 43 km de la communauté la plus proche.

Pour vous rendre au mont Carleton, prenez la route 180 en direction de l’ouest depuis Bathurst (environ 113 km; si vous n’avez pas de véhicule, roulez avec un ami ou profitez du service de navette offert par People’s Taxi!), puis tournez sur la route 385 et roulez 9 km pour arriver à l’entrée du parc provincial du mont Carleton, qui se trouve du côté gauche. Une fois là-bas, vous pourrez constater qu’il n’y a presque pas de réception pour les cellulaires, alors préparez-vous à déconnecter dès votre arrivée.

12. FAQ au sujet du sentier Nepisiguit Mi’gmaq

Oui! Tant que vos amis poilus sont bien dressés et suffisamment en forme, ils sont les bienvenus sur le sentier! Nous vous recommandons d’amener votre chien pour des trajets plus courts et plus faciles.

Toutefois, veuillez noter que les propriétaires sont tenus de ramasser les excréments de leur animal.

La section E-F est une destination populaire en raison de son pont de corde récemment restauré. Il y a aussi un espace de stationnement de chaque côté du pont de Middle Landing.

Le sentier Nepisiguit Mi’gmaq est un excellent endroit où faire du camping! Il y a des sites de camping aux points d’accès ou à proximité de ceux-ci avec des plateformes pour les tentes et des tipis. Sinon, Il est recommandé de camper sur un terrain plat et bien drainé, ce que vous pourrez trouver près du pont McEwan (accès T), à Popple Depot (accès R), sous le pont Heath Steele (accès L) et à Middle Landing (accès E). En plus de ces endroits, les randonneurs doivent trouver leur propre endroit où dormir sur le sentier. N’attendez pas que le soleil se couche pour choisir un endroit où établir votre campement! Il vaut mieux prendre cette décision lorsqu’il fait encore clair.

Si vous souhaitez camper dans un terrain de camping ou dans un tipi, ces sites doivent être réservés à l’avance en allant sur le site web de Parcs NB et en choisissant « arrière-pays » comme type de réservation.

Si vous planifiez de partir en randonnée pour plusieurs jours ou de parcourir le sentier en entier, vous devez vous inscrire sur le site officiel du sentier Nepisiguit Mi’gmaq ici. Les inscriptions permettent d’accroître la sécurité des randonneurs pendant leur trajet en indiquant qui se trouve en sentier.

Les réservations pour les sites de camping doivent être faites sur le site web de Parcs NB en choisissant « arrière-pays » comme type de réservation.

Il y a des frais de 15 $ d’inscription par personne pour faire de la randonnée sur le sentier Nepisiguit Mi’gmaq. Les fonds amassés servent à l’entretien et à l’amélioration du sentier.

Il n’y a aucune réception sur environ 80 % du sentier Nepisiguit Mi’gmaq, alors non. Les randonneurs ne doivent pas s’attendre à avoir de réception à aucun point de leur trajet et doivent planifier en conséquence.

Il y a une boîte à l’épreuve des ours avec une caméra de surveillance sur le sentier pour les randonneurs qui ne souhaitent pas porter toute leur nourriture pendant tout leur trajet. Cette boîte vous permet de déposer de la nourriture avant votre randonnée et de la récupérer lorsque vous arrivez à cet endroit pendant votre parcours. L’emplacement de la boîte vous sera indiqué lors de votre inscription.

Il est possible de se procurer des cartes du sentier Nepisguit Mi’gmaq en ligne ou de commander une carte imprimée (et imperméable, bien sûr!) sur le site de Explore Everywhere Media.

Les feux de camp sont interdits le long du sentier Nepisiguit Mi’gmaq. Il y a quelques foyers aménagés le long du sentier, et l’utilisation d’un réchaud portable est encouragée. Un permis est requis si vous avez l’intention de faire un feu. Il est également important de connaître l’indice des feux du Nouveau-Brunswick et d’en tenir compte avant de faire un feu.

Il n’y a presque pas de réception pour les cellulaires sur le sentier Mi’gmaq, alors vous devez être prêt à faire face à des situations d’urgence. Même si vous parvenez à joindre les services d’urgence, l’arrivée des secours peut prendre jusqu’à 24 h. Il est donc essentiel que vous ayez une trousse de premiers soins et qu'un membre de votre groupe connaisse les premiers soins.

Les demandes d’urgence doivent être adressées au détachement de la GRC de Bathurst, dont les coordonnées sont les suivantes :

911
GRC de Bathurst,
900, boul. Vanier,
Bathurst, NB E2A 3N2
Phone: (506) 548-7771

  • Le numéro 911 est facile à composer et à mémoriser. Lorsque vous appelez, expliquez calmement qui vous êtes et où vous vous trouvez.
  • Lorsque vous établissez votre plan d’urgence avant votre départ, il est important que vous connaissiez la carte, les routes et les points d’accès afin de vous aider à diriger les premiers répondants aussi près que possible de votre emplacement. De plus, un appareil Spot ou un autre appareil similaire peut vous sauver la vie, selon la gravité de l’urgence!

13. Conclusion

Vous êtes prêt à vivre l’une des expériences les plus exigeantes, mais aussi les plus gratifiantes de votre vie? Nous avons hâte que vous découvriez tout ce que le sentier Nepisiguit Mi’gmaq a à offrir! Que vous choisissiez un trajet plus court ou que vous décidiez de parcourir les 150 km en entier, vous serez émerveillé par des panoramas à couper à chaque pas dans ce chemin empreint d’histoire.

Profitez bien de votre randonnée sur le sentier Nepisiguit Mi’gmaq et de toutes les aventures et expériences qui vous attendent dans la région Chaleur!

Préparez-vous à renouer avec la nature comme jamais auparavant.




     

Prends l'temps de tomber en amour.


Planifiez votre voyage dans la région Chaleur avec notre guide GRATUIT. Trouvez-nous sur Facebook et Instagram pour en savoir plus!



Gardons le contact!

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir des nouvelles, événements et histoires qui se déroulent dans la région Chaleur.

  Nous respectons votre information privée, et nous ne la partagerons jamais sans votre permission

Chaleureux

Où rester

Une fringale?

Où manger

Quatre saisons

Choses à faire

Confirmation envoyée à votre courriel